Par-delà tous les exils, Ion Caraion

Par-delà tous les exils, Ion Caraion


mercredi 1 avril 2020

Lausanne - 19:00

Théâtre La Grange de Dorigny

Grange de Dorigny
1015 Lausanne
Situer sur la carte

Par-delà tous les exils, Ion Caraion

Un itinéraire poétique de la Roumanie à la Suisse

Proposé par le Centre des littératures en Suisse romande

Des prisons communistes en Roumanie à l’exil en Suisse, découvrez, grâce à des lectures et des discussions, le parcours fascinant de Ion Caraion, figure majeure de la poésie roumaine.


Le poète Ion Caraion est depuis la Seconde Guerre mondiale une figure majeure de la vie littéraire en Roumanie. Auteur d’une vingtaine de recueils, il est également traducteur et a tissé de nombreux liens avec la Suisse romande, avant de s’y exiler en 1981. Divers acteurs de la littérature roumaine et romande, dont sa fille Marta Caraion, professeure à l’UNIL, donneront à entendre la voix originale d’un témoin de son temps, et s’intéresseront à cette trajectoire si particulière, entre la Suisse et la Roumanie.


Intervenants

Marta Caraion – Professeure à l’UNIL et fille de Ion Caraion
Florica Courriol – Traductrice de littérature roumaine
Marion Graf – Critique de poésie et spécialiste de la production littéraire romande
Marius Daniel Popescu – Écrivain helvéto-roumain
Daniel Maggetti – Animation


En savoir plus

Le CLSR a été fondé en 1965 par Gilbert Guisan, professeur à la faculté des lettres de l’Université de Lausanne, sous le nom de Centre de recherches sur les lettres romandes (CRLR). Cette création répondait au souci de Guisan d’intégrer à son enseignement de littérature française des auteurs de Suisse romande, et à son désir de développer le travail sur archives et la mise en valeur des fonds d’écrivains. La direction a été reprise en 1981 par Doris Jakubec, qui a accru le rayonnement international de l’institution, par l’établissement de nombreux contacts avec des institutions analogues et avec des centres d’enseignement des littératures francophones. En développant la mission de conservation et d’exploitation d’archives, elle a contribué à faire de la vocation patrimoniale une des priorités de l’institut. Pour plus d’informations, consultez le site internet du CLSR.